Scroll-downicon-faxLogoicon-mailScroll-downicon-phoneScroll-downScroll-down
Carcasses de porc

Un vaste assortiment de races porcines

Discover more

Les producteurs porcins belges ciblent non seulement une production quantitative de deux ou trois types de viande, mais optent en outre pour une qualité spécialisée dans un vaste assortiment. De la sorte, les fournisseurs de viande belge font la différence.

Les deux tendances déterminantes à l’heure actuelle sont le revival des produits classiques et l’importance des ingrédients purs. Le consommateur ne veut plus d’uniformité, mais bien du traditionnel et du savoureux. Cela constitue précisément la force des entreprises belges.

Les races porcines : la tradition de saveurs véritables

L’attention consacrée aux races porcines anciennes est emblématique. Elles offrent une réponse au désir d’un morceau de viande différent. Savoureux, parfaitement marbrée et dans le respect de l’alimentation de l’animal.

Outre le Landrace belge connu, ces quatre races porcines offrent un regard sur le paysage belge des saveurs, qui est assurément unique.

Duroc d’Olives

Duroc d'Olives

Un pelage roux typique et des oreilles pendantes sont les principales caractéristiques des porcs Duroc. Cette race est issue des Red Durocs de New York et des Jersey Reds du New Jersey, et est réputée pour :

  • sa croissance rapide
  • ses larges cuisses et épaules
  • son caractère paisible

Les porcs Duroc d’Olives sont issus d’un croisement de Duroc avec York et le Landrace. Le nom d’Olives évoque leur alimentation spécifique :

  • des céréales pures
  • complétées par de l’huile d’olive comme source de graisse

L’huile ne se goûte pas, mais elle rend la viande plus tendre et plus savoureuse.

Duroc d’Olives permet au consommateur de savourer une viande tendre, délicieuse et saine, selon Filip Van Laere et Bart Mouton, éleveurs porcins.

Duroc d'Olives

Brasvar

Brasvar

Une viande plus tendre et plus juteuse, au goût raffiné unique. Le porc Brasvar de jadis. C’est vers cela que Kristof Verschelde et Angelique Dobbels tendent avec leurs Brasvar. Outre une grande attention pour la saveur, le Brasvar est réputé pour être un porc de grande qualité, avec :

  • un protocole d’hygiène strict
  • un système d’autocontrôle
  • une certification Certus
  • une méthode d’élevage respectueuse de l’animal et de l’environnement.

Le Brasvar est issu d’un croisement entre un York et un Duroc, et les gènes du Duroc donnent une viande joliment marbrée et savoureuse.

Au menu du Brasvar, une recette authentique, préparée dans une cuisine moderne. Les porcs reçoivent entre autres :

  • des pommes de terre cuites
  • du maïs issu des cultures propres
  • de la faisselle.

Avec cette nouvelle race, l’entreprise a été récompensée à plusieurs reprises.

Brasvar

Duke of Berkshire

Duke of Berkshire

Le pionnier. Le Berkshire est une ancienne race anglaise authentique, redécouverte par un éleveur néerlandais. Stefaan Lambrecht de l’entreprise Danis a croisé la race et remis le Duke of Berkshire sur la carte culinaire de l’Europe.

Les caractéristiques génétiques très particulières de cette race, les fibres musculaires plus fines et plus étroites, combinées à une alimentation soignée, donnent une viande particulièrement tendre, à la saveur douce. Les porcs sont élevés en circuit fermé, et reçoivent une alimentation végétarienne à base de céréales variées.

De grands chefs belges ont été d’emblée convaincus par les atouts de cette race. En 2012, le Duke of Berkshire a même été élu meilleure viande de porc par le programme télévisé ‘Smaak’ de la chaîne publique flamande.

Duke of Berkshire

Mangalica

Mangalica

Avec leur fourrure laineuse, ces porcs ressemblent un peu à des moutons. Cette race ancienne permet un agréable retour dans le temps. L’impressionnante couche de lard donne au goût tout son caractère. Carl et Tesse Adriansens élèvent leurs porcs Mangalica avec un grand respect de l’animal et de l’environnement. Leurs porcs peuvent par exemple savourer des bains de boue en plein air.

Ils reçoivent une alimentation composée d’aliments naturels pour les porcs :

  • céréales
  • graines de tournesol
  • petits pois
  • et la structure nécessaire, que les porcs trouvent en fouillant le sol dans la nature.

Cette race donne un maximum de six porcelets par portée, et connaît une croissance lente. Les porcs sont également abattus environ 8 mois plus tard que les autres races. Le Mangalica est une race robuste, élevée en plein air.

Mangalica